RSS
RSS



 
AccueilAccueil  Die ac Nocte  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Besoin de personnages masculins
Si vous n'avez pas encore une idée précise de personnage, privilégiez les personnages masculins ... on dit ça, on dit rien
Besoin de nephilims
N'hésitez pas à privilégier les nephilims que ce soit rebelles ou pro-créatures obscures, ils ont besoin de vous
La newsletter Version #3
Elle est par ici les copains
TopSITE fever !
Allez donc faire une bonne action en votant pour DAN ici, ici, ici et et récolter vos points dans ce sujet

 :: cita di romà :: » Trastevere
Partagez | 

 Meeting between two Sherlock ◊ Olympia

         

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
J'ai débarqué à Rome le : 05/08/2018 , j’ai déjà envoyé : 1447 textos, d’ailleurs, j’ai récolté : 672
MessageSujet: Meeting between two Sherlock ◊ Olympia    Jeu 18 Oct - 15:23


Olympia & Luna

Meeting between two Sherlock


On pourrait dire que c’est une nuit comme une autre. En un sens, ça l’est oui, c’est comme toujours, c’est ennuyant, c’est barbant. En tout cas, toi tu t’ennuies ce soir à la Brigade. L’avantage d’être une gradée, tu as un peu cet avantage de pouvoir faire ce que tu veux, quand tu veux. Enfin d’un point de vue Nephilim. D’un point de vue Créatures Obscures, c’est bien différent. Surveillée, observée, traquée. C’est l’impression que tu as en tout cas. Tu vis constamment sur tes gardes, par peur qu’on te trouve, qu’on découvre ce que tu penses simplement en te regardant. Tu n’en peux plus de toutes cette pression que tu ressens. Tu soupires, tu te lèves de cette table sous les regards de toutes cette assemblée. « Quoi ? » Tu les regardes tour à tour avant de finalement hausser les épaules et de t’en aller. Tu ne veux pas rester, c’est au-dessus de tes forces de faire semblant que tout vas bien, que tu te sens bien ici. Et puis, tu as bien mieux à faire.

Après un passage rapide par ta chambre pour récupérer quelques affaires, te voilà dans les rues, avançant un peu au gré de tes envies. Tu as un objectif tout de même précis. Tu sais où tu vas, tu sais ce que tu fais Luna et ce quelque chose, tu ne peux en parler à personne. Ezekiel n’est pas au courant, s’il savait, il te tuerait probablement pour ne pas l’avoir mis au courant plus tôt. Tu mériterais sans doutes de te faire engueuler oui, et pourtant tu es loin d’en avoir envie. Un regard en arrière, tu jettes un coup d’oeil à la librairie où tu travailles. C’était il y a quelques semaines tout au plus, tu étais seule, il était tard et c’est arrivé. Ca n’aurait pas dû se produire, jamais et pourtant, dans ce monde, tu as appris que non seulement il ne fallait faire confiance à personne mais aussi, qu’on était en sécurité nul part. Est-ce qu tu te sens à l’aise ? Pas vraiment. Est-ce que tu as peur ? Beaucoup trop et pourtant, tu prends seulement une profonde inspiration pour continuer d’avancer, pour te dire que tout est dans ta tête et que rien ne va t’arriver. Pas ce soir, pas deux fois au même endroit. De ta poche, tu sors un petit ordinateur, tu as tout prévu. Un plan de la ville s’affiche en 3D et de tes doigts, il t’est facile de faire tourner cette carte, de pouvoir l’observer sous différents angles. Tu ne sais pas exactement ce que tu cherches. Rien de bien précis car concrètement, tu n’as rien, seulement tes souvenirs. Qu’est-ce que tu pourrais bien faire avec ça. Soudain, alors que tu te trouves en pleine observation de cette carte, un bruit se fait entendre et tu te retournes. Tu as juste le temps de te saisir d’un petit poignard se trouvant cacher au niveau de l’une de tes bottes qu’une silhouette se laisse entrevoir. Tu n’es pas seule, tu ne peux plus rien faire.

AVENGEDINCHAINS


'Cause you're all of me
I’m on your magical mystery ride and I’m so dizzy, don’t know what hit me, but I’ll be alright
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
J'ai débarqué à Rome le : 15/07/2018 , j’ai déjà envoyé : 830 textos, d’ailleurs, j’ai récolté : 175
MessageSujet: Re: Meeting between two Sherlock ◊ Olympia    Lun 12 Nov - 21:18

Des jours durant, elle était restée chez elle à broyer du noir Olympe. Elle avait à la fois peur, et il y avait cette rage en elle. Ce qui changeait. C’était ses sorties vers le QG afin de prévenir les sorciers, de rencontrer les nouveaux venus. Voir Onyx de temps à autre. La vie était d’un compliqué que la Française avait du mal à suivre. Elle avait peur de son ombre. Quelques traces étant encore présentes. Mais elle n’avait pas été seule dans son aventure. La Santigo… Ou alors Lightwood. Elle ne savait pas duquel de ses parents elle tenait le plus. Mais Olympe avait un mal de chien de se dire qu’elles avaient été prises pour cible et presque laissé pour mortes dans une ruelle parce que l’une était une créature, l’autre une Néphilim qui les soutenait. La Malouine n’avait rien contre les porteurs de sang d’ange. Elle n’avait plus rien, car le passé tait plus flou à ce sujet. Mais aujourd’hui, ils pourraient sans doute avancer ensemble, elle y croyait un peu plus. Mais cette rébellion, ça le faisait frissonner d’horreur. « Madame ? » Olympe sursaute en voyant Helen s’approcher d’elle avec une tasse sur un petit plateau. Elle était d’une cinquantaine d’années, les cheveux grisonnants. « Vous étiez perdue dans vos pensées ? » « Malheureusement… » Lâche-t-elle en prenant la tasse dans ses mains. « Merci Helen… » La petite gouvernante potelée s’assoit devant elle. « Vous savez Madame, je vous sers depuis que j’ai vingt ans… Et je ne vous ai jamais vu dans un état de panique semblable. Peut-être voudriez-vous en parler ? » Elle était si gentille Helen. Même Olympe avait du mal de se dire que cela faisait plus de trente ans qu’elle était chez elle du matin jusqu’au soir. « Tout ira, bien Helen, je vous en remercie. » Elle a un sourire plus confiant.

Il avait fallu une autre paire de jours afin de se mettre en quête d’indices, de poursuivre des recherches. Les démons ou les personnes qui étaient coupables ne resteraient pas impunis. S’il s’agissait de démons, peut-être même que son père démoniaque avait fait le nécessaire. Cependant, elle n’y croyait pas. Le simili cuir noir lui collait à la peau, tout comme ses talons qui raisonnaient dans cette ruelle. Olympe était heureuse d’avoir pu emprunter un portail proche du lieu de l’agression. Elle a le menton relevé et une queue de cheval pour tenir ses cheveux blonds. Ses mains entourées d’une faible lueur verte, et ses yeux vairons détonnant du bleu qu’elle leur donne habituellement. Quand elle ressent la présence d’une autre personne, elle se met sur ses gardes d’un claquement de doigts. Pas dans la même ruelle, pas une seconde fois. Finalement, la personne prend forme et elle lâche un. « Juste vous… Qui l’aurait cru. » La petite Lightwood-Santigao, en personne. Sa compagne de blessures. Elle fait tomber les barrières qu’elle avait érigées autour d’elle, les agrandissant pour les mettre autour des deux femmes. Elle sourit finalement. « Vous avez donc cette même volonté. C’est encourageant, mais je vois que vous cherchez quelque chose. Est-ce au sujet de cette histoire ou bien est-ce pour la Brigade ? » Question tout à fait classique. Personne n’ignorait le rôle qu’elle tenait là-bas. Mais elle pouvait simplement rien lui dire et partir comme elle était venue.


(Olympe was different, though. Sweet and gentle, yet there was a little of her father in her, too. Cold and sarcastic, we don't really know when Samael stopped perverting his daughter.)
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
J'ai débarqué à Rome le : 05/08/2018 , j’ai déjà envoyé : 1447 textos, d’ailleurs, j’ai récolté : 672
MessageSujet: Re: Meeting between two Sherlock ◊ Olympia    Mer 21 Nov - 11:28


Olympia & Luna

Meeting between two Sherlock


Le souffle court, tu attends, tu ne bouges pas. Tu es comme prisonnière de ton corps dans une situation à laquelle tu aimerais échapper par dessus tout. Pendant un instant, tu te dis que tu n’aurais pas dû venir, que tu n’aurais pas dû essayer de percer un des mystères qui t’entoure et te contenter d’obéir docilement à ce qu’on te demande à la Brigade. Tu aimerais tellement dire stop à ça, à l’obéissance les yeux fermés pour satisfaire une poignée de personne. ce n’est pas toi, tu n’es pas née pour être docile, pour être une gentille fille qui fait ce qu’on lui demande. Ca serait peut-être beaucoup plus simple si tu étais capable de ça, de faire abstraction de chaque fait, de chaque pensée pour simplement relativiser. Tu es sur tes gardes, le couteau à la main et tu attends, tu fais celle qui n’a pas peur alors qu’au fond de toi, c’est bien le contraire. Quand tu aperçois finalement la silhouette de cette personne face à toi, tu ne retiens pas ce soupir de soulagement. Tu n’as pas à avoir peur, juste à être méfiante. Elle reste une créature obscure, c’est dans ta nature de faire attention mais c’est la sorcière, celle qui a subit la même chose que toi. Tu te décontractes un petit peu, retiens un rire en l’entendant s’adresser à toi. Juste toi oui. Que représentes-tu Luna pour une sorcière comme elle ? Tu n’es qu’une Nephilim, tu n’es que celle dont la famille s’est ralliée à la cause des créatures obscures parce que c’était plus facile. Tu ne tolères pas, tu n’aimes pas mais tu ne dis rien et tu te contentes de regarder la femme qui te fait face. Tu baisses même progressivement ta garde, te baissant finalement pour ranger ton petit couteau dans ta botte, là où tu l’as pris précédemment. Il n’y a pas à dire, ce hasard est grand. Les deux femmes agressées qui se retrouvent, les deux femmes agressées qui se retrouvent au même endroit surtout, dans la ruelle témoin des faits. Ca pourrait te faire sourire si tu ne te posais pas autant de questions. Elle pose des questions la sorcière et tu l’observes. Est-ce que tu peux lui faire confiance ? Réellement confiance ? C’est bien une question qui n’aura selon toi jamais de réponse propre. Tu ne sais simplement pas en qui tu peux avoir confiance. « Si c’était pour la Brigade, je ne serais sans doutes pas ici à une telle heure. » Tu lâches un rire en lui tournant le dos. Mauvaise idée probablement mais tu reprends ton observation, tu fais quelques pas aussi. La Brigade n’a rien à voir avec tout ça. Ils sont bien le dernier de tes problèmes à vrai dire. « Je suis partie alors que nous étions en pleine réunion. je n’en pouvais plus de les entendre. » Une telle franchise ne devrait pas se laisser entendre et pourtant, c’est plus fort qu’elle. Comment faire quand on déteste quelque chose mais qu’on est forcé de côtoyer ladite chose ? Tu n’as pas le choix, voilà tout. Quand tu lui parles, tu ne la regardes même pas. Tu as entre tes doigts cette carte de la ville qui te permet d’observer et d’essayer de comprendre comment les choses ont pu se produire. Tu ne saisis pas, c’est trop pour toi ou simplement incompréhensible, il n’y a aucune logique voilà tout. « Il y a quelque chose que je ne comprend pas. » Un temps passe, tu rassembles tes idées avant de les formuler à voix haute. Tu ne sais même pas réellement pas où commencer, c’est encore trop brouillon, il faut te lancer. « Comment c’est possible que nous n’ayons rien vu, rien prédit à tout cela ? Je ne dis pas que c’était forcément possible mais nous étions deux victimes, et aucune de nous n’a vu venir les choses... » Il y a quelque chose là-dessous d’après toit et ça ne te plait pas, tu ne sais pas mettre des mots concrets sur les choses, ce sont juste des idées, des faits que tu tentes d’assembler tant bien que mal. Tout est étrange à Rome depuis de nombreuses années maintenant, il te reste à savoir si ce ne sont que des coïncidences ou non.

AVENGEDINCHAINS



'Cause you're all of me
I’m on your magical mystery ride and I’m so dizzy, don’t know what hit me, but I’ll be alright
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
J'ai débarqué à Rome le : 15/07/2018 , j’ai déjà envoyé : 830 textos, d’ailleurs, j’ai récolté : 175
MessageSujet: Re: Meeting between two Sherlock ◊ Olympia    Sam 8 Déc - 21:50

Les Lightwood avaient malgré eux une place particulière dans sa vie, même si Brianna n’aimait pas réellement sa cousine Luna. Olympe devait bien s’accorder sur le fait que l’une et l’autre se ressemblaient plus qu’elles ne voulaient l’admettre. « Si c’était pour la Brigade, je ne serais sans doutes pas ici à une telle heure. » « Bien évidemment. » La brigade Nocturne, quel ramassis de conneries, ils faisaient de la réprimande sévère, c’était un peu la police du monde obscure depuis que les Nephilims ne l’étaient plus à une chose près qu’ils chassaient tout ce qui allait à l’encontre du Consul et pas les démons. Une chance pour Olympe qui aurait la chance de revoir son père plus souvent grâce à leur laxisme. « Je suis partie alors que nous étions en pleine réunion. Je n’en pouvais plus de les entendre. » Olympe met les mains dans les poches de son long trench. Elle comprenait. C’était souvent la même chose quand les chefs de clan se retrouvaient en réunion avec les leaders des races de la brigade en plus des représentants des races du Consul. Infernal, mais Olympe avait su au moins placer correctement ses pions à la Brigade ainsi qu’au Consul. En tout sept personnes qui l’écoutaient plus qu’ils n’écoutaient les destins politiques des uns et des autres. Hélas. « Je comprends. » Qu’elle puisse ne pas entendre ce que les autres ont à dire. En général, ce genre d’attitude est présent quand on n’est pas d’accord avec ce qui se dit. Et c’était un risque de dire ça en face d’elle. Pourtant. « Je ne supporte pas plus leurs manigances. Mais, nous n’y pouvons rien. » C’était la dure loi de la politique et malheureusement pour la Nephilim cela ne serait qu’un battement de cil dans sa vie, alors qu’Olympe vivait pour ça depuis cinq-cents ans. C’était vraiment triste à dire, mais la vie de cette brune pourrait se résumer à la guerre, puis à la guerre et à la révolte. C’était assez contraignant et triste de n’avoir que cette optique dans la vie. Pourtant, elle regarde cette carte dans la main de la demoiselle, quand elle dit autre chose. « Il y a quelque chose que je ne comprends pas. » La blonde relève les yeux vers la chose entre ses doigts. Que ne pouvait-elle pas comprendre ? La politique, la brigade Nocturne ou bien ce qui les amenait toutes les deux ici ? « Comment c’est possible que nous n’ayons rien vu, rien prédit à tout cela ? Je ne dis pas que c’était forcément possible, mais nous étions deux victimes, et aucune de nous n’a vu venir les choses... » Olympe fronce les sourcils. Elles étaient bien toutes les deux des victimes. Olympe n’aurait pas pris des coups pour une Nephilim et lui faire du mal par extension. Et elles n’avaient rien vu venir, car elles avaient d’autres choses à penser l’une et l’autre. Quoi qu’elle semblait être bien plus sur ses gardes que ne l’était la blonde avant l’agression. Mais ne pas voir les choses venir, dans un cas comme dans l’autre. « Peu de personnes ont un don de clairvoyance. » Lâche-t-elle. Et une seule sorcière qui se méfiait d’elle comme la peste en possédait un, alors c’était peu dire que cela était rarissime. « Et sans en savoir beaucoup sur les runes, si vous ne les activiez pas, elles ne marchent pas non ? Alors, ce n’était pas l’attaque de sorcier, sinon il y aurait encore une signature magique dans les alentours. Les Nephilims laissent des runes sur les objets et les murs quand ils les marquent. On a le choix entre les terrestres, les fées, les loups ou les vampires ou des rebelles. En tout cas des gens qui n’ont pas peur de se faire couper la tête. Et tu es hors d’atteinte pour les enfants de la nuit. Ce qui reste quatre possibilités dans l’immédiat. » Loup, fée, Nephilim et terrestre. La belle affaire puis qu’au moins une meute, deux organisations étaient de mèche avec les rebelles. Et encore pour la mettre, on parlait de rumeurs, mais parfois c’était trop flagrant pour passer à côté de ça. « Après un objet ensorcelé, ne laisse pas de trace. Vous n’avez pas été malade, nauséeuse en passant la ruelle ce soir-là ? » Olympe entre la politique, Nathanaël et Hadrian, elle était toujours au plus mal alors à quoi bon dire qu’elle n’était pas bien ce soir-là ?

hrp : faut vraiment je nous fasse un crackship bordel


(Olympe was different, though. Sweet and gentle, yet there was a little of her father in her, too. Cold and sarcastic, we don't really know when Samael stopped perverting his daughter.)
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Meeting between two Sherlock ◊ Olympia    

Revenir en haut Aller en bas
         

 Meeting between two Sherlock ◊ Olympia

 Sujets similaires
-
» [CINE] SHERLOCK HOLMES
» Sherlock !
» meeting with the devil.
» jdr sur les 4 de Baker Street ( univers sherlock)
» Sherlock--- passe Commissaire Général (38)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: