RSS
RSS



 
AccueilAccueil  Die ac Nocte  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Besoin de personnages masculins
Si vous n'avez pas encore une idée précise de personnage, privilégiez les personnages masculins ... on dit ça, on dit rien
Besoin de nephilims
N'hésitez pas à privilégier les nephilims que ce soit rebelles ou pro-créatures obscures, ils ont besoin de vous
La newsletter Version #3
Elle est par ici les copains
TopSITE fever !
Allez donc faire une bonne action en votant pour DAN ici, ici, ici et et récolter vos points dans ce sujet

 :: cita di romà :: » Trastevere
Partagez | 

 Happy Birthd’ween ◊ Adonis

         

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
J'ai débarqué à Rome le : 12/10/2018 , j’ai déjà envoyé : 720 textos, d’ailleurs, j’ai récolté : 822
MessageSujet: Happy Birthd’ween ◊ Adonis   Jeu 1 Nov - 20:50


Adonis & Thelma

Happy Birthd’ween


Des bonbons ou un sort. une litanie incessante que pour une fois, tu ne désires pas entendre. Fervante admiratrice d’halloween, journée des sorcières, journée où les secrets les plus enfouis peuvent se révéler au monde entier avant de ne redevenir que des légendes. C’était avant ça, aujourd’hui, c’est bien différent, depuis que la vérité a éclaté au grand jour, tout est différent et tu le sais bien. Une des raisons de ta mauvaise humeur de ce soir. Halloween n’est plus ce qu’il était, il n’est plus cette fête magnifique que tu as connu quand tu n’étais encore qu’une enfant. les temps ont changé, ils sont bien plus trouvé et ça t’agace d’en être pour une partie responsable. Ce n’est pas grand chose, c’est beaucoup en réalité mais tu essayes de te convaincre que ça n’est rien. C’est préférable pour toi, pour tout le monde. Tu ne veux pas être comme ton père, tu ne veux pas être associée à la mafia à laquelle il était à la tête, ce n’est pas toi ça et pourtant. Pourtant Thelma, tu ne vaux pas mieux. Il serait écrit sur ton front en lettre de sang le mot meurtrière que ça serait pareil. Ton verre à la main, tu le portes à tes lèvres, l’air de rien, comme si c’était normal. Tu n’avais pas envie de rester chez toi ce soir. Tu as fermé ta boutique bien plus tard que la normal car qui ne rêverait pas de mettre les pieds dans une boutique qui trempe dans la sorcellerie le soir d’Halloween ? Quand tu n’avais que cinq ou six ans, tu aurais adoré pouvoir faire ça, pouvoir découvrir ce monde obscur par une simple boutique et une propriétaire sans doutes un peu trop dans son monde. Oh ça oui tu l’es, dans ton propre monde, mais c’est le tien, on ne pourra pas t’enlever ça, même maintenant alors que tu es en plein milieu de la trentaine. Grandir c’est si facile, tu n’as jamais voulu perdre ton âme d’enfant pourtant souillée aujourd’hui. Une grimace déforme tes traits quand l’alcool descend le long de ta gorge. Tu n’as pas l’habitude de boire, tu n’aimes pas ça en général et pourtant, ce soir, tu le fais parce que tu n’as rien trouvé de mieux pour occuper ta soirée. Si idiot, si stupide aussi et pourtant, c’est aussi agréable. Tu soupires, longuement en relevant ton regard sur la salle. Le bar est encore relativement calme, il est tôt encore et tu ne doutes pas que les choses vont changer au fil de la soirée, de la nuit. Ton regard se perd sur les quelques personnes présentent, juste avant qu’il ne soit attiré par une silhouette que tu connais particulièrement bien. Adonis. Adonis, ton agaçant demi-frère, celui qui est arrivé quand sa mère à mis le grappin sur ton père sans que tu n’ai ton mot à dire. Tu n’as jamais rien dit Thelma, tu as toujours fait avec. Toi, la gamine si naïve que tu étais bien capable d’accepter tout ce qu’on voulait te faire accepter. La tête légèrement penchée sur le côté, tu l’observes un instant avant de te saisir de ton verre et de descendre de ton tabouret, de lisser les plis de ta robe pour parcourir la distance qui te sépare de lui. Tu es derrière, tu souris en te penchant suffisamment à son oreille pour qu’il entende les quelques mots que tu lui souffles. « Joyeux anniversaire cher demi-frère. » Car si c’est ton anniversaire ce soir, le hasard a décidé que ça serait le sien aussi.

AVENGEDINCHAINS


Wicked Witch
Double, double toil and trouble; Fire burn and caldron bubble. Cool it with a baboon's blood, Then the charm is firm and good.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
J'ai débarqué à Rome le : 28/09/2018 , j’ai déjà envoyé : 186 textos, d’ailleurs, j’ai récolté : 142
MessageSujet: Re: Happy Birthd’ween ◊ Adonis   Mar 11 Déc - 1:05

Les anniversaires. C’était une chose qu’il ne fêtait pas où qu’il fêtait très peu. Adonis n’était pas du genre à prendre de l’âge bien au contraire. Oh sa mère avait beau lui envoyer des messages pour le faire avec elle à la maison, il n’avait pas répondu. Que ce soit à elle ou bien à Arès ou à n’importe qui de cette fichue organisation. Ce soir, il voulait les fêter seul ses trente-six ans. Pas la peine d’avoir un gâteau, des bougies et un cadeau quand on pouvait avoir un bourbon, installer peinard dans un bar de Rome. Là où il pourrait passer inaperçu aux yeux des autres. Il avait mis un peu de temps à sortir de la maison close en laissant ses instructions aux concernés afin que cette soirée d’Halloween puisse être des plus agréables pour ses clients. Il irait sans doute y faire un saut dans la nuit, histoire de fêter ça comme il se doit. Chiara était morte et il n’avait pas renoué avec la romance depuis l’annonce de sa mort. Contrairement au sexe. Il n’était pas du genre à faire vœux de chasteté pour une femme perdue, bien au contraire. Alors de toute façon, il pouvait bien se promener dans Rome comme il le souhaitait. Mais c’est Raj qui arrêta la voiture à l’autre bout de la rue piétonne. Il lui glissa un billet dans la main avant de sortir. Pas un mot à qui que ce soit pour qu’on le trouve ici. Le billet était de toute façon assez important pour qu’il ne dise rien et au moins, il pourrait aller se faire plaisir quelque part en attendant qu’il ne le rappelle pour le conduire autre part. Main dans les poches de son costume gris, il ouvre sa chemise d’un bouton, laissant le côté parrain d’une mafia derrière lui, pour être un jeune homme tout ce qu’il y a de plus classique. Juste ce soir, juste une soirée, ça lui ferait du bien. Pas qu’il n’ait pas en tête le trafic d’armes ou bien la drogue ou les putes. Il avait tout ça en tête. Mais ce soir, il était Adonis et pas Caïn. Il était Valente et pas Gennani. Qu’il était difficile même après dix ans de prendre la suite de Salvator, il avait l’impression d’avoir besoin d’apprendre malgré lui. Les coups de destin, les coups de putes, c’était son train-train quotidien. Tout ça, ça se mélangeait avec la politique de Rome et tout le bordel que ça foutait. Il entre dans ce bar discret, mais tout de même assez branché. Un bourbon, dix ans d’âge. Quelques olives, une table et une cigarette qu’il fume dans un coin à l’écart. Il prend le temps de laisser l’alcool couler dans sa gorge appréciant l’arôme prononcé du liquide. Joyeux anniversaire. C’était une connerie. Mais trente-six ans, ce n’était rien. Il ferme les yeux un instant, jusqu’à ce que ce souffle lui percute le tympan, dans un : « Joyeux anniversaire cher demi-frère. » Il un sourire en coin, ouvrant de nouveau les yeux avant de se redresser et de tourner son corps vers elle. Thelma, en beauté malgré toute sa folie. Il n’avait pas particulièrement d’atomes crochus avec sa demi-sœur, mais il ne la détestait pas. Elle était étrange dans ses croyances, dans sa façon d’être. Mais c’était Thelma. Depuis des années à la voir, il était habitué. « Joyeux anniversaire, chère demi-soeur. » Retourne-t-il à demi-mot également. Le destin avait voulu qu’ils aient la même date de naissance, mais qu’ils ne partagent presque rien en commun si ce n’est un père. Pour l’une biologique, pour l’un adoptif. Mais un soir d’Halloween, elle n’était pas dans son étrange boutique. Il a un sourire narquois, amusé sur le visage. « Tu ne fais pas ta sorcière ce soir ? L’occasion s’y prête pourtant. » Elle aurait pu lui jeter un sort ou une malédiction. Il vient boire une nouvelle gorgée de bourbon, le reposant sur la table. « Et je pourrais t’offrir un verre pour tes trente-six ans, à moins que tu n’attendes un petit gang de créatures pour fêter ça. » Pas qu’il veuille passer du temps avec elle, mais elle était là, autant en profiter. Pour le peu qu’il la voyait désormais.



“MAMA, JUST KILLED A MAN, Put a gun against his head. Pulled my trigger, now he's dead. Mama, life had just begun but now I've gone and thrown it all away. Mama, didn't mean to make you cry. If I'm not back again this time tomorrow, carry on, carry on, as if nothing really matters.” ▬ anesidora
Revenir en haut Aller en bas
         

 Happy Birthd’ween ◊ Adonis

 Sujets similaires
-
» Daphné est arrivée !!! ( Ellowyne WO2 / Get happy outfit )
» HAPPY BIRTHDAY THIERRY
» Happy Birthday Mandy'
» Happy Birthday DIDIER!!
» HAPPY BIRTHDAY SERGE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: