RSS
RSS



 
AccueilAccueil  Die ac Nocte  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Contexte & cie » Même sur Die ac Nocte, nous possédons quelques règles, un univers bien précis à apprivoiser, à comprendre. Pour ce faire, cette partie a été faite pour vous. C’est ici que vous commencerez votre aventure, que vous trouverez de quoi comprendre le forum.
VOUS LES COPAINS, JE NE VOUS OUBLIERAI JAMAIS [Vaudou] Luna & Morgan 2521561984
Après une jolie année, DAN ferme ses portes. Vous pouvez lire les petites explications et les petits mots du staff ici [Vaudou] Luna & Morgan 3308333368

 ::  :: » Intrigues :: Intrigue St Val' 2019
Partagez

 [Vaudou] Luna & Morgan

         

Les journalistes

Les journalistes
J'ai débarqué à Rome le : 01/08/2018 , j’ai déjà envoyé : 17 textos, d’ailleurs, j’ai récolté : 0
[Vaudou] Luna & Morgan Empty
MessageSujet: [Vaudou] Luna & Morgan   [Vaudou] Luna & Morgan EmptySam 23 Fév - 14:21


Le vaudou, on aime ou on aime pas


Cap ou pas cap ?

le calme avant la tempête ? C'est peut-être vrai mais on ne peut pas dire que vous ayez été effrayé par cette invitation à vous rendre en ce soir de Saint-Valentin sur la Piazza Navona. Le calme règne, vous montrez votre papier pour faire savoir comment vous avez été mis au courant et on vous laisse entrer dans poser plus de questions. Les enfants sont là, s'activant pour tout ranger mais vous, tout ce que vous observez, c'est cette porte au milieu du chapiteau. Vous tournez autour, vous l'observez sans vraiment savoir ce qu'elle représente. Jusqu'à ce qu'un grand homme s'invite à vos côtés et tende la main vers vous, main dont vous vous saisissez et il vous invite à passer cette porte.

Devant vous, une esplanade, vous n'êtes pas seul mais vous ne savez pas ce que ça veut dire. Est-ce un piège ou au contraire, le signe que les choses ne se termineront peut-être pas si mal ? I faut avancer pour le découvrir...


Du côté de Mama et Baba ?

Au loin, Mama Celeste vous observe passer cette porte sans vous soucier de rien. UN pas après l'autre vous disparaissez et elle, elle pousse un soupir, provoquant un minuscule nuage rose qui s'envole pour s'engouffrer par l'ouverture avant que la porte ne se referme. Baba Vaudou a encore frappé mais cette fois encore, elle ne laissera pas les choses se faire impunément. Ne pouvant s'en prendre directement aux poupées bien trop soigneusement gardées, elle a choisis de s'y prendre différemment. Bien décidée à vous aider, ce souffle magique est là pour contrer la magie maléfique de Baba. Mais est-ce que ça suffira ?


Pour lancer le dé, c'est par ici que ça se passe [Vaudou] Luna & Morgan 2939630996



Revenir en haut Aller en bas

Morgan I. Ricci

Morgan I. Ricci
J'ai débarqué à Rome le : 22/08/2018 , j’ai déjà envoyé : 493 textos, d’ailleurs, j’ai récolté : 164
[Vaudou] Luna & Morgan Empty
MessageSujet: Re: [Vaudou] Luna & Morgan   [Vaudou] Luna & Morgan EmptyVen 1 Mar - 16:49

Intrigue Vaudou
Luna et Morgan

La saint-Valentin. La fête des amoureux, un truc qui m'horripile, comme s'il fallait attendre une date précise pour montrer à sa moitié qu'on l'aime. Enfin, n'ayant pas de moitié, je suis tranquille. Assis au restaurant, je regarde par la fenêtre et écoute d'une oreille distraite les discussions autour de moi. Depuis que Rosa avait disparu, il avait été dit que je prendrais sa place, le temps qu'on y voit un peu plus clair. Forcément, on ne m'avait pas demandé mon avis, mais comme j'étais son bras-droit le plus proche et que j'avais soit disant une meilleure connaissance des choses, cela avait été décidé. Et j'espérais bien qu'elle revienne et vite. Ce n'était pas pour moi ce genre de boulot, je n'avais ni la patience, ni la diplomatie pour faire en sorte que ça marche, mais je faisais des efforts. Je me levais d'un coup, récupérai ma veste et décrétai qu'on verrait le reste demain. Une cigarette coincée entre les lèvres, je quittais le restaurant sans trop savoir où j'allais aller. Les mains dans les poches, je sentis un papier et le dépliai. Ah oui ! J'avais oublié ce truc ! Une invitation pour.... Je ne sais pas trop quoi en fait. Mais, la curiosité étant la plus forte, je me dirigeais vers le lieu indiqué. Je ne savais pas ce qui allait m'attendre, mais je ne risque pas grand-chose dans tous les cas. Je verrais bien une fois sur place de toute façon. Resserrant les pans de ma veste, je traversais la rue rapidement, tout était calme ce soir, peut-être un peu trop, mais qu'importe, j'avais autre chose à penser. Une fois sur place, je dus montrer le bout de papier que j'avais mal replier dans mes poches et on me laissa entrer sans poser la moindre question. Plus curieux que réellement inquiet de quoi que ce soit, je me disais que les choses ne pouvaient pas être franchement pires que ce qu'elles étaient actuellement et qu'au pire, ça me permettra de me vider l'esprit pour une soirée. J'observe les enfants qui s'activent à ranger autour de nous, des filles et des garçons, mais mon regard se pose rapidement sur une porte qui trône en plein milieu du chapiteau. Une simple porte et pourtant, je sens qu'elle m'attire. Je tourne autour quelques secondes ou minutes en silence. Puis, un homme arrive à mes côtés, ce qui me surprend vu que je ne l'ai pas entendu arriver. Il me tend la main et on passe cette porte. J'avance, sans trop savoir où je vais, mais je ne suis toujours pas inquiet, ni sur mes gardes. Il s'agit là de magie, j'en mettrais ma main au feu, mais je ne ressens rien de particulier. Je reste là, devant cette esplanade, sans bouger, sans rien dire. Je sens que je ne suis plus tout seul et je me retourne. Un visage qui m'est familier se dessine et je ne pus réprimer ce sourire qui se dessine sur mes lèvres. " Luna ? Mais qu'est-ce que tu fous ici ?" Le ton était amusé, j'étais loin de savoir ce qui allait se passer et je ne m'en formalisais pas encore. Mon regard était posé sur elle. " Si c'est toi, ma moitié pour ce soir, il doit y avoir un soucis quelque part." Je ris légèrement, amusé par cette situation complètement improbable. Je la quitte du regard et cherche le grand homme qui m'avait conduis la et elle aussi par la même occasion. Mais rien. Mon regard se pose sur l'esplanade. " Tu crois qu'il faut monter ?" Je n'en avais pas la moindre idée.

copyright Bloody Storm
Revenir en haut Aller en bas

A. Luna L-Santiago

A. Luna L-Santiago
J'ai débarqué à Rome le : 05/08/2018 , j’ai déjà envoyé : 2363 textos, d’ailleurs, j’ai récolté : 1031
[Vaudou] Luna & Morgan Empty
MessageSujet: Re: [Vaudou] Luna & Morgan   [Vaudou] Luna & Morgan EmptyMer 27 Mar - 18:14


Morgan & Luna

Vaudou


Le hasard, l’envie d’ailleurs. La voilà la raison de ta présence ici en cette soirée de la Saint-Valentin. Enfin pour toi, c’est une journée comme une autre, un détails qui tombe comme ça, dont tu ne te préoccupes pas réellement. Pour toi, c’est quelque chose qui n’a pas de réel importance et si ce soir, tu es venu sur cette grande place, c’est plutôt pour satisfaire ta curiosité quand à la création de cette espace magique en plein coeur de Rome. La magie fait désormais partie du quotidien de tous. C’est vrai, qui n’a pas dans son entourage une créature ou même un nephilim. Toi, ça t’amuse, tu sais que vous ne devriez en aucun en être là où vous êtes si les Accords avaient continué d’être respecté. Les humains ne devraient rien savoir, les Créatures auraient dû rester à leur place sans pour autant dire que toi et ton espèce devait continuer de tout diriger. Il fallait un juste milieu, ce qui ne s’est pas fait. Alors oui, tu es curieuse, tu veux comprendre ce que c’est que tout et qui a pu mettre en oeuvre un cirque aussi bien préparé en quelques heures à peine. Ils sont plusieurs, l’évidence qui te saute aux yeux mais que tu ne peux malheureusement pas prouver. Tu te contentes d’avancer, d’afficher un air à moitié niais pour laisser croire que tout ça à de l’importance pour toi. Foutaises, tu veux juste te changer les idées en réalité, tu veux juste oublier pourquoi tout va si mal dans ta vie alors que tu pourrais être heureuse et avoir tout ce que tu souhaites. Aucun regard vers celui que tu devines être ton hôte, tu te contentes de franchir cette porte posée au milieu de nul part sans plus longtemps réfléchir. La magie fait des miracles, c’est certain que tu ne peux le nier. Une esplanade, l’odeur de la mer, c’est comme si tu n’étais plus à Rome, comme si tu étais partie loin pour fuir la réalité qui a tendance à te poursuivre ces derniers temps. Les yeux clos, le regard tourné vers le ciel, tu profites pour un bref instant de l’air environnant qui vient caresser tes traits. Jusqu’à ce qu’une voix se fasse entendre, que tu la reconnaisses et que tu soupires, las de devoir toujours faire face à ces personnes que tu n’as pas forcément envie de voir. « Morgan ? On ne m’avait pas prévenu que la Saint-Valentin et Halloween avaient été inversés. » Evidemment que tu n’es pas ravie, comment pourrais-tu l’être alors que tu avais cet espoir, vain, d’avoir enfin une soirée de tranquillité, une soirée où tu pourrais penser à toi en premier lieu avant de perdre ton temps avec des futilités comme celle qui se présente devant toi. « Comme si j’étais ravie de partager ce moment avec toi. J’espère que tu n’attendais personne en particulier, les trucs à trois, c’est pas trop mon délire. » Tu bascules légèrement la tête sur le côté en venant afficher un sourire en coin. C’est pas la compagnie rêvé, ni la plus agréable mais en observant les alentours, en comprenant qu’il n’y a que vous ici, tu sais que tu n’auras pas le choix que de le supporter lui pour une durée encore indéterminée. Tu lèves ton regard vers ce qu’il observe. Tu ne sais pas ce qu’on attend de vous, tu ne sais pas ce qu’on vous veut mais tu ne peux pas rester à attendre, à ne rien faire maintenant que tu sais que tu n’es pas seule et qu’il y a forcément quelque chose de plus sinistre derrière tout ça. « Tu m’aides ? » Tu n’as pas besoin d’aide Luna, tu n’as jamais besoin de personne ou en tout cas, c’est ce que tu veux croire. Depuis toujours, tu as fait en sorte d’être indépendante, tu t’es débrouillée pour qu’on ne voit en toi qu’une femme forte et combative, une femme au moral d’acier mais lâcher prise, c’est bon aussi. Prétendre être faible, ce n’est pas toi mais c’est agréable. Tu voudrais juste être traitée pour ce que tu es, pour qui tu es et s’il est vrai que tu en profite probablement un peu trop , le sourire déformant tes traits le prouvant, ça n’en est pas moins des plus agréables.

AVENGEDINCHAINS


'Cause you're all of me
I’m on your magical mystery ride and I’m so dizzy, don’t know what hit me, but I’ll be alright
Revenir en haut Aller en bas

Morgan I. Ricci

Morgan I. Ricci
J'ai débarqué à Rome le : 22/08/2018 , j’ai déjà envoyé : 493 textos, d’ailleurs, j’ai récolté : 164
[Vaudou] Luna & Morgan Empty
MessageSujet: Re: [Vaudou] Luna & Morgan   [Vaudou] Luna & Morgan EmptyLun 29 Avr - 19:11

Intrigue Vaudou
Luna et Morgan

Je ne sais toujours pas ce qui m'a pris de venir ici et encore moins de suivre cet homme jusque-là. D'habitude, je rentre directement, mais ce soir... Je ne sais pas, j'ai eu envie soudainement, de casser la routine dans laquelle j'étais depuis un bon moment. Et cela m'avait conduit en ce lieu, c'était un endroit du plus étrange, je pouvais presque sentir la magie crépiter. Parce que ce n'était pas normal, même un idiot pouvait s'en rendre compte, mais ce soir, c'était la Saint-Valentin et si cela doit dire quelque chose ou avoir un sens, il m'échappe totalement. Je doute bien que je ne vais pas trouver mon âme-soeur au détour d'un couloir. J'ai renoncé à cette idée, il y a tellement longtemps et vu la vie que je mène, je doute que je vivrais assez vieux. Tandis que je reste des plus perplexe devant cette estrade, j'entendis du bruit derrière moi, des bruits de pas. Je ne serais donc pas seul, c'est bon à savoir. Je tourne la tête et vois Luna. Bah tiens, manquait plus que ça ! Pourquoi diable fallait-il que je tombe sur elle ? Il y avait combien de probabilité pour que nous nous retrouvions en ce lieu étrange ce soir ? Visiblement, elle comme moi n'étions pas super heureux d'être réunis. " Remarque pour Halloween tu n'aurais pas besoin de mettre un masque." Elle était jolie, je ne pouvais pas le nier, mais pas mon genre. J'eus un sourire en détournant de nouveau le regard sur l'estrade. Elle reprit la parole et j'eus un léger rire à ses dires. Non, je n'attendais personne, comme si j'étais le genre de personne à me taper tout ce qui bougeait. " J'te retourne la politesse. Si tu attends quelqu'un, j'espère au moins que c'est une nana et qu'elle est plus jolie et plus aimable que toi... Chose qui ne devrait pas être compliquée." Bon, visiblement, il n'y aurait que nous deux ce soir et j'étais vraiment curieux de ce qui aurait derrière cette porte. Mais quelque chose me disait que ça ne serait pas un jeu d'enfant. Je le sens au fond de mes tripes et un coup d'œil à Luna me fait comprendre qu'elle pense sans doute la même chose. Seulement, on ne va pas rester là sans bouger. Je commence à monter et elle me demande ensuite de l'aider. Je soupire et lui tends la main pour qu'elle vienne me rejoindre face à la porte. Je soupire et pose la main sur la poignée et pousse la porte. Dans un premier temps, tout est noir et la porte se referme une fois que nous avons franchi le seuil. Puis, petit à petit tout se dessine. On dirait... Un vieil hôtel ou quelque chose dans ce genre. " Bordel... On est où là ?" Je fais quelques pas et la pièce et j'aperçois une vieille lampe dans un coin et me dirige vers elle. Une fois la lumière allumée, je regarde autour de nous. Il y a une réception couverte de toile d'araignée et de poussière. Mais je ressens quelque chose de malsain, de vraiment pas cool dans cet endroit. " Bah bravo ! Grâce à toi on est dans un viel hôtel abandonné et..." Je n'ai même pas eu le temps de terminer ma phrase qu'un hurlement strident provient des étages. Je soupire et pose les yeux sur Luna. " Génial, on est dans un hôtel ou y'a un truc chelou à l'étage... Et j'suis coincé avec toi, joie." Je fais le tour de la réception pour voir si je pouvais trouver un truc pour nous aider pour sortir, mais plus je cherchais et moins je trouvais. Je soupire, tandis que je commençais étrangement à avoir chaud. J'enlève mon écharpe autour de mon cou, mais ce n'est pas suffisant et j'enlève ma veste. " Par contre il fait super chaud quoi... Ils ont craqués avec le chauffage !" J'enlève mes gants et les pose sur le bureau, mais ce n'est pas assez, j'ai trop chaud, comme si on était dans une fournaise.

copyright Bloody Storm
Revenir en haut Aller en bas

A. Luna L-Santiago

A. Luna L-Santiago
J'ai débarqué à Rome le : 05/08/2018 , j’ai déjà envoyé : 2363 textos, d’ailleurs, j’ai récolté : 1031
[Vaudou] Luna & Morgan Empty
MessageSujet: Re: [Vaudou] Luna & Morgan   [Vaudou] Luna & Morgan EmptyDim 12 Mai - 0:45


Morgan & Luna

Vaudou


Morgan. La soirée aurait pu être agréable, si tu n’étais face à cet homme des plus insupportable. Tu ne l’apprécies pas, c’est réciproque. Enfin, c’est compliqué surtout, vous vous ressemblez, c’est peut-être ça le problème dans l’histoire. Pourtant humain et Nephilim, la ressemblance est trop forte pour que vous sachiez vous supporter plus de cinq minutes. Référence à Halloween, c’est pas anodin, ça t’amuse juste un peu trop. Ca te fait sourire aussi qu’il te retourne le pseudo compliment. Dans le fond, t’es peut-être un peu contente que ça soit lui et non un parfait inconnu. « Mon visage te manquerait un peu trop si je devais mettre un masque, avoue-le. » Tu hausses les épaules, l’air de rien. Ses propos ne t’atteignent pas, tu en as trop l’habitude depuis le temps mais si tu devais le plus le voir, ces joutes verbales te manqueraient. Tu parles de l’idée qu’il puisse attendre quelqu’un et ça ne t’enchante pas du tout. Non quitte à avoir de la compagnie, autant qu’il n’y ai que lui, ça sera plus facile pour t’en débarrasser si jamais il devient un peu trop emmerdant. « Mon amabilité, je la réserve aux personnes qui en valent vraiment la peine… toi, disons que c’est déjà un miracle que je t’adresse la parole. » Tu es rarement aussi peste. Avec Adis, tu es pire, avec Morgan, c’est un peu plus soft. Tu le regardes faire, avancer devant toi et finalement, tu lui demandes de t’aider, et comme une vraie princesse, tu tends ta main vers lui. Tu patientes, t’impatientes aussi mais il vient et tu le suis, un sourire de victoire accroché à tes lèvres. Il ouvre la porte, tu attends qu’il passe pour le suivre et il te faut quelques secondes pour t’habituer à l’obscurité. « Me regarde pas comme ça, je ne sais pas moi où nous sommes. » Et tant que vous risquez rien, ça t’importe peu. Vous pourriez bien être sur la lune que ça ne changerait rien. Ton regard parcourt les lieux, tu ne cherches rien en particulier, si ce n’est de comprendre ce qu’on attend de toi, de vous. Tu avances dans le hall, glisses un doigt sur un meuble pour en retirer un peu de poussière. C’est définitif, ce lieu est abandonné. « Pardon ? Ma faute ? » Tu es outrée de ce qu’il prétend. Bien évidemment que non, ce n’est pas de ta faute mais si ça peut lui faire plaisir de le penser, tu as mieux à faire que d’essayer de le faire changer d’avis sur toi, pour ce que ça t’importe après tout. Tu es sur le point de faire un nouveau pas quand un cri strident retentit dans l’immense bâtisse. Tu ne sais pas trop de quoi il est question, ni ce qu’il se passe mais tu n’aimes pas ça. « Parce que ça m’enchante d’être coincée avec toi ? Dans tes rêves. » Tu agites ton doigt de droite à gauche, ta main bien en visibilité alors que tu lui tournes le dos. Tu souris en réalité, tu souris parce qu’il peut continuer autant qu’il veut de t’accuser que ça ne te fait rien. « Il doit bien y avoir une porte de sortie quelque part... » Tu réfléchis à voix hautes tout en inspectant les murs, tu cherches une solution toi au lieu de te plaindre. Tu essayes de vous faire sortir d’ici alors que lui se plaint d’une quelconque chaleur que tu ne ressens pas. « Tu veux pas m’aider au lieu de te pla… hé mais qu’est-ce que tu fais ? J’ai pas payé pour un strip-tease, les cauchemars m’attirent pas du tout. » Tu prends un air dégouté alors que tu l’observes, ton regard naviguant entre lui et les vêtements qu’il a déjà retiré posé au sol. Il est vraiment pas bien lui quand il s’y met et tu voudrais oublier, tu voudrais ne pas y penser plus longtemps. Tu secoues la tête de désespoir et avances, navigue dans la pièce jusqu’à tomber sur une rose au sol que tu ramasses, la portant à ton visage pour en sentir son parfum et finalement, tu te retournes pour la balancer sur Morgan sans te soucier qu’il la rattrape ou non. « Tiens, on sait jamais si c’est un remède à la connerie, ça pourrait peut-être te soigner. » L’espoir fait vivre dit-on.

AVENGEDINCHAINS


'Cause you're all of me
I’m on your magical mystery ride and I’m so dizzy, don’t know what hit me, but I’ll be alright
Revenir en haut Aller en bas

Morgan I. Ricci

Morgan I. Ricci
J'ai débarqué à Rome le : 22/08/2018 , j’ai déjà envoyé : 493 textos, d’ailleurs, j’ai récolté : 164
[Vaudou] Luna & Morgan Empty
MessageSujet: Re: [Vaudou] Luna & Morgan   [Vaudou] Luna & Morgan EmptyDim 30 Juin - 22:35

Intrigue Vaudou
Luna et Morgan

J'eus un sourire, ayant l'envie de lui dire ce qu'elle pouvait dire de son amabilité, mais je n'étais pas mieux qu'elle. Pourtant, je suis soulagé de ne pas être quelqu'un d'autre dans ce joyeux bordel. Je ne sais absolument pas à quoi, je dois m'attendre derrière cette porte, mais je sais qu'en cas de souci, je peux compter sur elle. Du moins, je l'espère sincèrement, parce que je sens que ce n'est pas une bonne idée d'y aller. Pourtant, c'est bien moi qui pousse cette porte pour qu'on entre. Et d'emblée, cet endroit ne me plaît pas. Je sais bien que remettre la faute sur Luna, ne nous avancera pas, vraiment pas, mais je peux être de mauvaise foie quand je le veux. Et c'est le cas. Puis, le hurlement strident venant des étages se fit entendre. Ce n'est pas quelque chose de rassurant, bien au contraire. En tout cas, la chose sait qu'on est là. Peut importe ce que c'est d'ailleurs, mais je sens bien que ce n'est pas une gentille chose. Luna aussi d'ailleurs. " Tu n'es dans aucun de mes rêves, je te rassure." Plutôt crever en tout cas. Et puis on se met à chercher une issue, mais j'avais bien peur qu'elle ne soit pas à cet étage de la bâtisse. Mon regard se posa sur l'escalier. C'était silencieux depuis ce hurlement. Elle cherchait un moyen de nous sortir d'ici et je fis un pas vers l'escalier lorsque je commençais à avoir chaud et à m'en plaindre. Je savais que ce n'était pas normale. " J'ai chaud, j'ai l'impression d'étouffer." Et cette sensation est loin d'être agréable. Après mes gants, c'est ma veste que j'enlève et que je laisse choir sur le dossier d'une chaise. Cela ne semblait pas être assez, mais j'essayais de me contrôler. Lui faire un streap-tease n'était clairement pas dans mes plans pour la soirée. Voir même pas du tout en réalité. Finalement, résister, c'était bien au-delà de mes forces et mes chaussures, puis mes chaussettes et ensuite mon t-shirt rejoignirent ma veste. J'inspirais profondément, prenant, une pile de vieux papiers pour m'éventer un peu et toussait à cause de la poussière. Cet endroit n'était pas réel, il ne pouvait pas et pourtant. Luna s'éloigna un peu et finit par me lancer une rose. Je la regarde, haussant un sourcil, ma pile de papier entre les mains. " C'est ça, fais la maligne, mais en attendant tu n'as pas trouver de porte de sortie." Je fais un signe de la tête vers l'escalier et eus un léger sourire. " Il va falloir qu'on monte je pense. Même si y'a cette... Chose, on est deux, on devrait pourvoir s'en sortir." Puis, sans prendre la peine de vérifier si elle me suivais ou pas, je m'élançais dans les escaliers. Toujours en train de m'éventer, bien que la sensation de chaleur commençât à diminuer. J'aurais peut-être dû prendre mes affaires, mais qu'importe. Ce que je voulais, c'était sortir et rien d'autre. Il y avait un long couloir et de nombreuses portes. Au fond, il semblait y avoir une grande pièce, mais je ne voulais pas me précipiter. Mon instinct me poussait à ouvrir toutes les portes, sait-on jamais sur quoi, j'allais tomber. Je jette un coup d'oeil derrière moi, mais pas de trace de Luna. J'eus un sourire, n'étant pas vraiment étonné. J'inspire, laissant mon sourire disparaître et pose la main sur la première poignée de porte à ma portée. Je l'ouvris. Cela ressemblait à une chambre d'hôtel banale. Un lit, un bureau, deux chaises, une télévision d'un autre temps. Les portes suivantes furent les mêmes, exactement la même chambre. Comme si on l'avait dédoublé encore et encore, c'était étrange. Je ne le sentais pas cet endroit. C'était flippant, je sais que c'est Halloween, mais il y a des limites. Plus j'avançais vers la grande salle, plus je commençais à avoir mal au crâne. La douleur s'intensifiait à chaque pas que je faisais. Finalement incapable d'avancer plus, je me laissais tomber sur le sol. C'était comme si on tapait à l'intérieur de ma tête. Je serrais les dents, me disant que ce n'était pas possible, mais la douleur était bien réelle, elle. " Luna... Lunaaaaa" Qu'importe la fierté, j'étais en mauvaise posture et je le savais. J'avais besoin d'elle pour trouver une issue. Je me tordais de douleur sur le sol, incapable d'avoir les idées claires. Je haïssais cet endroit.

copyright Bloody Storm
Revenir en haut Aller en bas

A. Luna L-Santiago

A. Luna L-Santiago
J'ai débarqué à Rome le : 05/08/2018 , j’ai déjà envoyé : 2363 textos, d’ailleurs, j’ai récolté : 1031
[Vaudou] Luna & Morgan Empty
MessageSujet: Re: [Vaudou] Luna & Morgan   [Vaudou] Luna & Morgan EmptyJeu 22 Aoû - 2:00


Morgan & Luna

Vaudou


Il suffit de vous voir dans la même pièce pour savoir que vous n’allez pas passer une bonne soirée. Evidemment que c’est compliqué entre vous, trop similaire, si différent à la fois mais tu as appris à faire avec, disons juste que tu le supportes dans la même pièce que toi et c’est déjà un grand pas. Alors non, il peut toujours rêver, tu ne lui feras pas le plaisir d’être heureuse de sa présence, te fichant bien de ce qu’il peut penser. Toi, tu veux juste sortir de ce cauchemar et tu commences pour cela à inspecter les ouvertures, à chercher un quelconque indice dans cette pièce qui n’a pas grand rapport avec la Saint-Valentin. C’est vrai quoi, pourquoi vous enfermer dans une espèce de manoir, de château hanté quand il y a tant de merveilles dehors à découvrir. Tu soupires, tu l’entends parler sans pour autant faire cas de ses paroles jusqu’à te retourner et le trouver en train de se déshabiller. Ca, ça n’était pas dans les plan, tu en es quasiment certaine. Mais au moins tu ne peux pas lui retirer le fait que l’entraînement a du bon sur lui, tu ne dois juste pas y penser, et tu ne le lui dira certainement pas. Non, tu te détournes, tu continues tes recherches jusqu’à tomber sur une fleur merveilleusement conservée qui dénote parfaitement avec le décor environnant. Encore un truc bizarre probablement, tu ne te jettes donc pas pour la lui balancer dessus. C’est vrai que si ça pouvait soigner sa connerie, tu serais la plus heureuse, un con de moins à gérer, ce n’est pas négligeable. « Je n’ai peut-être pas trouvé de porte de sortie mais moi, au moins je cherche abruti. » Il fait finalement référence à une chose qui pourrait se trouver dans les lieux avec vous et toi, tu te contentes de lever les yeux au ciel. C’est pas comme si chaque jour, vous vous battiez contre des “choses”, toutes plus surprenantes les unes que les autres alors une de plus ou une de moins, tu n’es clairement plus à ça prêt. Pendant un moment, tu continues d’inspecter cette pièce où vous étiez jusqu’à voir qu’il n’est plus là. Vacances. Tu devrais peut-être en profiter et le laisser continuer seul pour te la couler douce, ça te ferait clairement du bien de ne pas le voir agresser tes yeux pour une fois. Oh oui, l’idée est tentante et pourtant, tu n’as pas le temps de la mettre en application qu’il t’appelle, qu’il hurle ton prénom mais pas comme il peut le faire quand il t’engueule, c’est différent et pour la première fois depuis que tu es entrée ici, tu n’es pas rassurée. tu te hâte à rejoindre les escaliers, un arrêt au pied, un regard en haut des marches et tu les gravis aussi vite que possible, ne faisant pas vraiment attention à ce qui t’entoure. Non pas que tu t’inquiètes pour lui mais il serait regrettable qu’on te mette son meurtre sur le dos. Tu pousses rapidement les quelques portes sur ton passage jusqu’à le trouver replié sur lui même dans une pièce sombre. Tu ne comprends pas réellement ce que ça veut dire mais tu ne bouges pas, tu restes figée sur le seuil à l’observer, rassemblant tes idées et soupirant de soulagement. Il bouge encore, il n’est pas mort. « Mais ça va pas bien de hurler de cette manière ? J’ai cru que tu étais en train de mourir ! Mais non, monsieur est juste en train de se rouler par terre tel le chien qu’il est. hé oh, tu m’écoutes abruti ? Arrête de faire ta chochotte et de faire semblant ! Tu n’es qu’un con Morgan et même si tu étais au bord de la mort, je ne t’aiderais pas ! Ce serait sauver l’humanité que de te laisser crever ! » La moitié de tes mots tu ne les penses pas, évidemment que tu l’aiderais malgré tout, c’est certain, mais oui, pour toi il est bel et bien con et il n’a jamais vraiment rien fait pour te prouver le contraire. Là, tu restes juste sans bouger, incapable de faire le mouvement, incapable de le rejoindre pour voir s’il va bien, s’il respire encore au moins.

AVENGEDINCHAINS



'Cause you're all of me
I’m on your magical mystery ride and I’m so dizzy, don’t know what hit me, but I’ll be alright
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

[Vaudou] Luna & Morgan Empty
MessageSujet: Re: [Vaudou] Luna & Morgan   [Vaudou] Luna & Morgan Empty

Revenir en haut Aller en bas
         

 [Vaudou] Luna & Morgan


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: