RSS
RSS



 
AccueilAccueil  Die ac Nocte  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Besoin de personnages masculins
Si vous n'avez pas encore une idée précise de personnage, privilégiez les personnages masculins ... on dit ça, on dit rien
Besoin de nephilims
N'hésitez pas à privilégier les nephilims que ce soit rebelles ou pro-créatures obscures, ils ont besoin de vous
La newsletter Version #3
Elle est par ici les copains
TopSITE fever !
Allez donc faire une bonne action en votant pour DAN ici, ici, ici et et récolter vos points dans ce sujet

 :: cita di romà :: » Trastevere
Partagez | 

 ♛♛ fall in line (adonis)

         

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
J'ai débarqué à Rome le : 27/09/2018 , j’ai déjà envoyé : 80 textos, d’ailleurs, j’ai récolté : -15
MessageSujet: ♛♛ fall in line (adonis)   Ven 26 Oct - 21:50


Adonis + Natalia
all the truth is too precious to be stolen from her

Elle avait les yeux qui glissaient dans le vague tandis que mouvement après mouvement elle se délestait du costume médiéval qu’elle portait. Elle était gracieuse Natalia, l’héritage de ses gênes elfiques et de son éducation russe y jouait grandement. Elle aurait pu être envoutante Natalia, peut-être l’était-elle malgré elle pour certains. Mais, elle cherchait à éviter le regard des clients. Elle tentait d’oublier tout le déshonneur qu’engendrait la situation. Elle avait ses ailes de fée, meurtries par les années qui finissaient par se délier dans son dos sous les murmures approbateur de son public mais elle faisait comme si elle ne les entendait pas. Elle se contentait de danser et quand l’heure de sa pause arriva elle s’éclipsa discrètement jusqu’aux loges destinées aux danseuses. Les loges étaient silencieuses, en plein milieu de soirée elles étaient peu nombreuses à se délasser en ces lieux mais Natalia ne s’en préoccupait que très peu, perdue dans des pensées vagabondes. Appuyée contre le dossier d’une chaise elle resserre sans vraiment y penser son corset, ne prêtant que peu d’attention aux plaintes de ses côtes compressées et à sa taille affinée à l’extrême par le traitement que les tenues imposaient. Elle se souvenait que la Russie avait son lot de tenues inconfortables mais l’histoire de France lui avait bien démontré à l’époque qu’elle avait été plutôt bien lotie. Elle compensait sa chance d’antan par la nécessité de les porter aujourd’hui : elle n’avait rien trouvé d’autre, elle ne savait rien faire d’autre et l’art était l’apanage des pauvres désormais.
Un léger soupir s’était échappé de ses lèvres et elle avait refermé la boite à musique qui rythmait son rituel d’un geste sec, lasse de cette situation et bien trop sombre pour supporter une minute de plus dans cet endroit. Elle s’était rendue d’un pas décidé jusqu’aux toilettes mais lorsqu’elle en ressortit, il se faisait plus hésitant. Légèrement tremblante elle essuie la poudre qui s’était invité sous ses narines avant de lancer un regard à un miroir qui se trouvait dans le couloir. Face à elle, le reflet oscille comme si sa propre réalité lui échappait et lorsque finalement l’image de fixe ce n’est que pour faire ressortir la lueur vacillante au fond de ses pupilles dilatées. Se retournant, l’air hagard, elle n’avait pas entendu que quelqu’un s’était approché et percuta de plein fouet un homme qui se trouvait dans le couloir. « Oh, excusez moi, Sir, je ne vous avais pas vu. » Les yeux de la fée papillonnent sur son interlocuteur qu’il lui semble reconnaitre comme étant un client plus ou moins régulier du Château, néanmoins elle ne prend pas beaucoup de temps à s’écarter du passage pour le laisser continuer son chemin. Elle ne souhaitait pas attirer l’attention sur elle, elle savait que son patron pouvait se montrer plutôt conciliant mais elle ne désirait pas qu’il pense qu’elle importunait les clients. Elle avait trop besoin de ce travail, l’ère où elle était oisive et où l’argent n’était qu’un détail était révolue depuis une éternité lui semblait-il. Mais cela importait moins, les substances qu’elle venait d’ingérer délestait ses épaules du poids de la nostalgie et un léger sourire flottait sur ses lèvres rouges : comme si tout allait mieux. Comme si elle se trouvait finalement en phase avec son rôle elle prenait malgré elle ces postures séductrices que la danse avaient modelées et sa voix avait retrouvé toute sa chaleur lorsqu’elle reprit doucement : « Tout va bien, Sir ? »
AVENGEDINCHAINS / @adonis valente
Revenir en haut Aller en bas
         

 ♛♛ fall in line (adonis)

 Sujets similaires
-
» [Web] Bionicle after line
» Hold the line !
» The fall of Epic
» how to fall head first into a cliché
» [Vidéo] Bionicle : Fall of the Virtues

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: